RIOU Glass investit dans son site catalan RIOU Glass VIR

Le spécialiste des vitrages isolants à hautes performances énergétiques et environnementales RIOU Glass a finalisé l’installation d’une ligne de fabrication de verres trempés sur son site de transformation RIOU Glass VIR basé à Pia (66). L’investissement de 1,5 million d’euros a pour but d’asseoir l’expertise du groupe verrier dans le Sud de la France. 

 

RIOU Glass consolide son savoir-faire dans la fabrication des verres de sécurité. L’ETI vient de finaliser l’installation d’une nouvelle ligne de production sur son site RIOU Glass VIR, situé sur la commune de Pia dans les Pyrénées-Orientales, à proximité de Perpignan. L’investissement de 1,5 million d’euros a pour objectif de renforcer les positions du groupe dans le Sud de la France. « La trempe est un procédé stratégique dans notre métier qui permet d’augmenter la résistance du verre. Pour obtenir ce résultat, nous disposions jusqu’alors de deux installations : l’une basée sur le site RIOU Glass VIP à Boulleville en Normandie, l’autre sur RIOU Glass AIV à Fougères en Bretagne. L’acquisition de cette ligne renforce notre expertise dans la région, et permet d’offrir à nos clients des vitrages trempés avec un meilleur service et un meilleur bilan carbone » explique Christine Riou Feron, Présidente du Directoire de RIOU Glass. Intégré à RIOU Glass en 2018, le site catalan est le dernier fleuron de groupe verrier. L’usine de 13.000 m2 emploie 85 personnes et produit chaque année 350.000 m2 de doubles-vitrages pour les marchés de la menuiserie et de la façade. Elle est équipée de deux lignes d’assemblage de vitrages isolants dont l’une autorise des volumes de très grandes dimensions pouvant faire 6 x 3,21 mètres.

 

Des verres trempés ou trempés HST jusqu’à 4,8 x 2,4 mètres

Pour garantir une offre complète et des verres trempés de haute qualité à ses clients, RIOU Glass VIR a fait l’acquisition de trois nouveaux équipements : un centre de façonnage, un four de trempe et un four HST (Heat Soak Test). Une fois découpé, le verre est positionné dans le centre de façonnage afin d’être poli sur les bords et supprimer toute amorce de fissures. Il est ensuite trempé dans le four chauffé à 700°C puis refroidi brusquement au moyen de turbines à air. Ce procédé change les caractéristiques physiques du verre qui devient mécaniquement et thermiquement plus résistant. Une fois la transformation opérée, des contrôles qualité de pointe sont réalisés à l’aide d’un scanner analysant la fragmentation des verres cassés et d’un laser mesurant la tension des verres. En complément, le verre trempé peut être mis à l’épreuve à 290°C pendant 6 heures dans le four HST. Cette technique industrielle élimine les risques de casse spontanée due aux inclusions de sulfure de nickel (NiS) dans le verre. Elle garantit la traçabilité des vitrages pouvant mesurer jusqu’à 4,8 x 2,4 mètres destinés à la façade ou aux garde-corps. Pour compléter le processus de contrôle, des échantillons de produits font enfin l’objet d’analyses par un laboratoire indépendant. « Nous sommes aujourd’hui le seul verrier du département à disposer d’un tel outil industriel garantissant, à l’aide de contrôles qualité renforcés, des produits marqués CE d’excellente facture. Cette nouvelle installation nous permet de faire monter le site en compétence et devrait à terme créer 9 emplois sur le site » souligne Christophe Gely, directeur du site RIOU Glass VIR.

Contactez-nous